Premier tour de la primaire ? Un désastre pour Hollande.

Le résultat du 1er tour de la primaire est très surprenant. Même si les sondages avaient annoncé la montée de Fillon dans la dernière ligne droite, aucun ne l’avait placé au dessus des 40%. Au delà de la surprise, ce résultat ne porte en lui que des mauvaises nouvelles pour Hollande.

D’abord, son adversaire préféré n’est plus là. L’élimination de Nicolas Sarkozy est une très mauvaise nouvelle. Il misait sur l’anti-sarkozysme pour rassembler la gauche. C’est raté.

Deuxième mauvaise nouvelle : le premier tour s’est bien passé. Pas de contestation, pas de fraude. Par ailleurs, si la victoire de Fillon est nette au second tour (à confirmer quand même), il y aura une dynamique du parti du parti LR derrière lui. Hollande misait sur une fragmentation de la droite. Probablement raté.

Troisième mauvaise nouvelle : la probable qualification de Fillon libère un espace au centre (droit et gauche). Macron se frotte les mains, Bayrou se prépare. Les déçus du hollandisme de centre gauche auront une offre électorale à leur disposition.

Quatrième mauvaise nouvelle : être ou avoir été président ne protège de rien. La sèche élimination de Nicolas Sarkozy vient de le démontrer. Si Hollande se présente à la primaire, la probabilité qu’il soit battu est loin d’être nulle. Battu avant même le premier tour ?

 

Laisser un commentaire