Taxe d’habitation : la très mauvaise idée de Macron.

Emmanuel Macron veut exonérer de taxe d’habitation 80% des Français. Cette mesure diviserait par deux les recettes de cette taxe et coûterait 10 milliards d’euros. Sur le plan politique, c’est bien joué. D’abord cette proposition a fait parler d’elle et, en période électorale, c’est bien de faire tourner le débat autour de ses propositions. Ensuite et surtout, c’est une mesure forcément populaire. Quand vous annoncez à 80% de la population qu’elle ne paiera plus un impôt, c’est populaire.

Je suis très hostile à une telle mesure. En effet, ce serait un pas de plus vers la mise sous tutelle des communes par l’Etat. Réduire leur autonomie fiscale est un bon moyen de les étouffer progressivement. Certains veulent supprimer les communes, réduire leur autonomie d’une façon générale est le plus sûr moyen pour y arriver. C’est ce qu’ont fait tous les gouvernements depuis près de 20 ans et cela va à l’encontre de l’esprit des lois de décentralisation votées au début des années 80. Bien sûr, M.Macron explique que l’Etat compensera le manque à gagner pour les collectivités territoriales. Mais qui peut croire une chose pareille alors que la baisse des dotations d’un côté, et l’arrivée continue de dépenses nouvelles imposées par l’Etat de l’autre a réduit à néant les marges de manoeuvre financières des collectivités territoriales ?

Comme M.Macron veut encore baisser les dotations de 10 milliards en 5 ans. Ce n’est plus possible. L’effort réalisé par les collectivités depuis 2014 a été disproportionné par rapport au poids de leur endettement dans la dette publique totale : moins de 10% de la dette publique totale mais près de 70% de l’investissement public. Donc stop.

 

 

Laisser un commentaire