Réseaux sociaux : cet inquiétant tribunal qui se moque des lois.

Vous avez certainement entendu parler de ce couple de gérants d’un magasin Super U de l’Arbresle dans le Rhône dont les photos de chasse ont fait polémique.

Alors je le dis d’entrée pour éviter toute polémique stérile, je déteste ces photos. Je ne suis pas chasseur et je ne comprends pas le plaisir que l’on peut prendre à tuer ces animaux sauvages. Mais mon avis personnel n’a aucune espèce d’importance. Non, ce qui compte dans ce scandale, ce sont les faits.

Plusieurs remarques :

  • Visiblement, ces photos datent de 2015 et ressortent bizarrement aujourd’hui. C’est étrange, mais passons.
  • L’activité de chasse était une activité privée et n’impliquait pas son employeur Super U. As-t-on encore le droit d’avoir des activités privées ?
  • La chasse n’est pas une activité interdite. Elle est légale. Mieux : pour de nombreux pays d’Afrique, elle représente une activité économique essentielle. Par ailleurs, pour certains animaux (pas tous, loin de là), dans certaines réserves, il faut procéder à des abattages pour réguler les populations et préserver les équilibres. La chasse fait partie de ces outils de régulation.

On résume : une activité ancienne, légale, faite à titre privé. Résultat ? Un lynchage sur les réseaux sociaux et sur Twitter en particulier. Du coup, l’enseigne a décidé de se séparer immédiatement de ce couple de gérants.

Perdre son travail du jour au lendemain parce-que le tribunal des réseaux sociaux a considéré que votre activité privée pratiquée en toute légalité ne lui plaisait pas, cela est très inquiétant.

Laisser un commentaire