Le vrai programme de Mélenchon : faire de la France le Venezuela de l’Europe. Partie 1.

La campagne présidentielle est dans la dernière ligne droite. Comme prévu, François Hollande a renoncé. Ce n’est pas une surprise, sa candidature était devenue impossible. Le scénario de cette élection est incroyable et personne ne peut dire ce qui va se passer. Les incertitudes sont très nombreuses et il peut y avoir de nombreux coups de théâtre 

Continuer la lecture…

François Fillon doit retirer sa candidature.

C’est un coup de théâtre invraisemblable qui secoue la campagne présidentielle depuis une semaine. Un scandale inimaginable. Madame Fillon est soupçonnée d’avoir bénéficié de plusieurs emplois fictifs pendant des années avec à la clé une rémunération totale de près d’un million d’euros. Madame Fillon est présumée innocente mais le caractère fictif de son travail d’attachée 

Continuer la lecture…

Les primaires : un piège redoutable.

Les primaires sont souvent présentées comme une avancée démocratique majeure. C’est vrai qu’elles présentent un avantage important : elles permettent de départager des candidats qui ont l’ambition d’être président de la République et elles permettent (en théorie) d’éviter les divisions. Sur ce dernier point, la primaire de gauche nous montre que ce n’est pas toujours 

Continuer la lecture…

Macron, Mélenchon et Hamon ont créé une dynamique.

Lorsqu’on analyse les dernières campagnes présidentielles, on constate que le mois de janvier est stratégique. Jusqu’à fin 1994, Balladur surfait sur les sondages. C’est à partir de janvier 1995 que Jacques Chirac a commencé à inverser la tendance. En janvier 2002, Lionel Jospin et Jacques Chirac n’avaient pas encore déclaré leurs candidatures. En 2007, c’est 

Continuer la lecture…

La productivité : la clé du rebond économique.

Les candidats à l’élection présidentielle n’évoquent jamais la productivité lorsqu’ils parlent d’économie dans le cadre de la campagne. Il faut dire que ce mot « productivité » n’est pas forcément populaire. Par ailleurs, le sujet est un peu technique, donc difficile à porter dans les médias grand public. Pourtant, la ralentissement de la croissance de la productivité au 

Continuer la lecture…

Fonctionnaires: la raison constitutionnelle pour laquelle la promesse de Fillon n’est pas tenable

François Fillon a prévu, en cas d’élection à la présidence de la République, de supprimer 500 000 postes dans la fonction publique. C’est un chiffre assez peu crédible qui, comme l’a dit Alain Juppé, empêcherait pratiquement toute embauche pendant le quinquennat. Mais il y a un point pourtant essentiel que personne n’a souligné et qui 

Continuer la lecture…